Accueil > Recherche


Synergies numériques
Axe transversal (2014/2016)

Domaine

Des nouveaux dispositifs socio-techniques alliant informatique et sciences humaines (A.L.S.H.S. et humanités numériques) aux mutations de métiers, organisations et systèmes de productions

Responsables : Jérôme Valluy (EPIN), Michael Vicente (CRI)

Présentation : La généralisation des usages de l’informatique dans les pratiques et interactions sociales autant que la multiplication des nouveaux dispositifs socio-techniques dits "numériques", dont l’usage social fait appel à des compétences partiellement informatiques, hybridées à celles des arts, lettres, sciences humaines et sociales, entraînent des transformations profondes dans plusieurs domaines : définition et identification des catégories professionnelles (métiers, statuts, formations...) ; dispositifs organisationnels notamment de publication et communication interne/externe mais aussi articulation de modalités financières et productives nouvelles caractéristiques du web 2.0 et des publications en accès ouvert.

Après discussions et concertations, l’axe se focalise sur certains usages sociaux des dispositifs numériques et sur l’incidence de leur généralisation dans les dispositifs organisationnels et professionnels en accueillant des contributions portant sur divers secteurs d’activités :

  • Compétences et littératies : les transformations des métiers de l’informatique que semble refléter la distinction sémantique et organisationnelle, des entreprises de l’informatique et des entreprises du numérique ; quelles sont les compétences à mettre en place pour les futurs métiers liées au traitement de données ("data science") ? Quelles sont les hybridations de compétences (e.g. design + data mining + analyse), et comment les enseigner, notamment dans des parcours ingénieurs ?
  • Transformations organisationnelles liées aux usages professionnels des dispositifs numériques dans les organisations (entreprises, administrations, associations...) et les nouvelles relations inter-organisationnelles ; quelle représentation économique et politique pour le travail non-rémunéré en ligne (par exemple, thématique du "digital labor") ?
  • Communication numérique des organisations marchandes ou non marchandes, en tant qu’elle fait évoluer, par exemple, les catégories de "publication", "édition", de "formation" ou "journalisme", affecte les définitions de postes, statuts, lignes budgétaires et fonctions professionnelles.
  • Expertise, connaissance et données numériques : rôle des infrastructures de connaissance dans l’intégration de modes de production pair-à-pair de données (par exemple l’IGN et la production collaborative à travers OpenStreetMap). Penser les nouveaux critères pour garantir la validité des données provenant de professions en dehors du champ d’expertise traditionnelle (par exemple la visualisation de données). De plus, quelles sont les conséquences de la montée d’acteurs privés comme sources de données, voire comme acteur de la recherche scientifique (les données de médias sociaux et autres big data) ?

Organisation envisagée :
- Une réunion tous les deux mois.
- Expérimentation d’un usage intensif des outils numériques de travail à distance : 1) visio-conférences sous skype si cela fonctionne bien) ; 2) bureau commun de travail de type Agora-Project ; 3) liste de discussion par email ; 4) écritoires collaboratifs de type framapad ; etc…

Actions et productions prévues :
-  MASTER : travail collaboratif sur un projet de Master en « humanités numériques » afin de faire des propositions en ce sens au GIS-UTSH : http://utsh.fr/ : ouverture des participations à l’axe aux participants des autres établissements du GIS souhaitant travailler également sur ce projet commun.
-  SÉANCES : préparation collective de séances dans les séminaires « Fichet-Heynlin : Transformations numériques de l’enseignement supérieur et de la recherche » (Paris 1 / Numer-Univ) et « Transformation économique et modes alternatifs de mise en œuvre des droits de propriété intellectuelle » (UTC/CDE-AMU), selon demandes des organisateurs.
3) PUBLICATIONS : atelier organisé pour favoriser la production multi-auteurs de contributions orales et de publications d’articles scientifiques sur les thèmes de l’axe, notamment en relation avec des programmes de recherche impliquant le Costech : projet Homtech, projet Ondial, chaire « humanum » de la ComUE Sorbonne-Universités, etc.



< Retour à la rubrique Recherches



Se syndiquer
CONTACT Webmestre
webmaster[at]costech-utc.info

CONTACT
Christine Devaux
03 44 23 79 20
christine.devaux@utc.fr